Lean-Management - Lean-Ergo - ACTIS E&P - Logo Lean-Ergo
Lean-Management - Lean-Ergo - ACTIS E&P - Lean & Facteurs Humains
Conduite du changement
Conduite du changement
Aller au contenu
SOBRIETE : utiliser les solutions que le LEAN/TPS utilisent avec succès depuis plusieurs décénnies
Organisation du travail : ne pas choisir entre Santé et Performances
Publié par Michel.BENOIT dans Humeur · 24 Septembre 2022
Sobriété : les solutions du Lean, et plus exactement celles du TPS (TOYOTA Production Système), deviennent plus encore d’actualité face à la sitaution actuelle
 
La sobriété est le mot devenu incontournable ces dernières semaines. Et après les confinements successifs dûs au COVID, puis la guerre sur le continent européen avec l’agression de la Fédération de Russie sur l’Ukraine, c’est une remise en cause sur le futur proche qui font de ce mot l’incontournable de tous les médias.
 
Les conditions économiques actuelles poussent à une plus grande sobriété dans la consommation de l’énergie, questionnent sur la mondialisation qui a conduit à produire à l’autre bout du monde comme si le transport ne coutait rien. Les contraintes écologiques conduisent à utiliser avec parcimonie les ressources naturelles à notre disposition. Les
 
Les conditions actuelles doivent nous rappeler des épisodes historiques pas si vieux : comment un petit constructeur automobile dans un pays ravagé par une guerre mondiale et deux bombes atomiques a pu devenir en quarante ans un acteur incontournable dans le monde automobile, puis une référence comme système de production, puis comme système de management même au-delà de l’industrie ?
 
Après plusieurs années où les seules réponses apportées par les économistes étaient délocalisation et recherche des pires conditions moins-disantes, la réalité apportent un retour de balancier violent mais qui était prévisible : produire à l’autre bout du monde, décider sur les seuls critères économiques, ne pas prendre en compte les composantes sociales, politiques, sociétales, … deviennent des boomerangs implacables dans la nouvelle donne mondiale alors que le simple bon sens aurait recommandé la prudence. Face aux injonctions économiques, d’autres outils peuvent s’utiliser dans les entreprises productrices de biens ou de service pour rester innovantes et productives. Ce sont celles du TPS (TOYOTA Production System) !
 
L’autre urgence reste un contexte de crise de main d’œuvre dans plusieurs secteurs, de recherche de sens dans le travail, de démission massive pour des emplois moins rémunérateurs mais plus intéressants. Le Lean / TPS et l’enrichissement des tâches par la participation active à la recherche de solutions et à l'amélioration continue peut apporter de nouvelles opportunités dans des organisations sclérosées et infantilisantes.
 
Enfin, pour ceux qui sont encore dans la croyance que le Lean ne serait que productivisme à tout prix, nouveau taylorisme et main d’œuvre jetable, nous expliquerons que le label LEAN a été largement utilisé - usurpé même - et aujourd’hui encore, pour des démarches qui étaient très loin de correspondre aux principes et aux concepts du TPS, permettant juste de camoufler les opérations habituelles du plus mauvais libéralisme (délocalisation, licenciements boursiers, pillages technologiques, …) sous une appellation plus exotique.
 

La naissance du TPS au Japon en 1950 : plus que de sobriété, un pays de pénuries et de restrictions

Mieux servir le client en luttant contre les gaspillages (mais alors tous les gaspillages)

Travailler, mais pour faire la qualité demandée par le client et pour améliorer son travail au quotidien

Revenir aux bases et contrer les usurpations du TPS / LEAN avec les résultats obtenus

Peut-être enfin un retour de balancier salutaire
 



Il n'y a toujours pas des commentaire.
0
0
0
0
0
Insérez votre note :
Retourner au contenu