Lean-Management - Lean-Ergo - ACTIS E&P - Logo Lean-Ergo
Lean-Management - Lean-Ergo - ACTIS E&P - Lean & Facteurs Humains
Aller au contenu

Des principes et des concepts qui préparent les organisations futures

Développement durable : Réduire les gaspillages au coeur des démarche Lean & Green

La lutte contre les gaspillages est l'un des piliers du système de production chez TOYOTA, et plus exactement ce qui est devenu la méthode des 3 Mu (Muri, Mura et Muda).
Cette recherche permanente pour limiter tout ce qui ne représentait de la valeur était naturelle dans un pays sans ressources minières ni énergétiques naturelles. A l'heure du développement durable, consommer, produire ou transporter au plus juste reste encore plus d'actualité.

Entreprise 4.0 : Concevoir et investir pour la valeur ajoutée, pas pour les gaspillages

A l'heure de l'entreprise 4.0, rupture marquée par la numérisation des procédés et le recours des robots collaboratifs (cobots), la notion de valeur ajoutée (rappel : la valeur ajoutée est ce que le client est prêt payer) reste une donnée importante. Avant de procéder à la numérisation des processus, il est nécessaire de les débarasser de tout ce qui ne concourt pas à satisfaire les besoins et les attentes des clients en terme de qualité, de coûts et de délais.

Démarche participative : "CONSTRUIRE ENSEMBLE" plus que "CONSTRUIRE AVEC"

Comme dans la vie au quotidien, les personnes dans les entreprises souhaitent de plus en plus être associées aux différents projets qui vont modifier leur travail ou avoir un impact que leur qualité de vie au travail.
On incluait parfois dans les projets une étape pour demander leur avis aux personnes. Cette situation conduisait à des incompréhensions, des remises en causes, des blocages.
Les approches innovantes font participer les parties prenantes tout au long des projets, permettant tout à la fois une meilleure implication et une meilleure adéquation entre les attentes et les resulats prévus.

"Entreprise Libérée" : encourager et développer savoir-faire et bonnes pratiques

Ces dernières années, on entend beaucoup parler de l'entreprise libérée. Reste à se questionner pour savoir de qui ou de quoi l'entreprise a besoin de se lébérer ? Si tel est le futur de l'entreprise, la première étape est de former pour donner l'autonomie nécessaire à toutes les personnes candidates à la libération les moyens et les ressources nécessaires pour cette libération.
Outre la volonté d'y participer (ou de la subir), cette libération passe par la capitalisation et de la formation aux savoir-faire et aux bonnes pratiques. C'est un point qui est au coeur des démarches d'amélioration continue.  
Retourner au contenu